MNNQNS

+ GUADAL TEJAZ
MNNQNS MNNQNS MNNQNS MNNQNS MNNQNS MNNQNS MNNQNS
6€
11€
Production : Quai M
QUAI M, Club - Debout
Si vous aimez : FONTAINES DC / THE MURDER CAPITAL / DIIV

Presque 10 ans après la création du groupe quelque part au fond de la Manche, à cheval entre la France et l’Angleterre, MNNQNS a opté pour l’option la plus évidente : la liberté ! Pour ce deuxième opus sur un format long, les Normands que l’on peut aujourd’hui considérer comme l’un des meilleurs groupes en France s’est donc tout autorisé !

MNNQNS MNNQNS MNNQNS MNNQNS MNNQNS MNNQNS MNNQNS

MNNQNS

Libre, « The Second Principle » l’est totalement. Les guitares ? Il y en a toujours, à l’arrière-plan. Pas bâillonnées, mais plus discrètes. A leurs côtés, on retrouve désormais des synthés modulaires, des a cappella gothiques et des titres instantanés donnant le sentiment que la fameuse séquence du « tant attendu deuxième album » a été passée sans crainte ni douleur.

C’est en s’intégrant pleinement dans un tuyau numérique façon Black Mirror où l’on croisera aussi bien Trent Reznor que Varèse ou Philip Glass (le groupe consent une fascination collective pour la musique de Koyaanisqatsi) que MNNQNS complète aujourd’hui sa palette, si ce n’est de couleurs, au moins d’émotions. Est-ce encore du rock ? Assurément. Mais virus oblige, plein de variants, que de titres où le groupe repousse ses propres frontières

 MNNQNS confirme donc ici ce qu’on savait en fait depuis le départ : les Français ont volontairement très mal choisi leur nom de scène. En refusant de rentrer dans la norme et en s’affranchissant de toutes contraintes, ils manipulent le mannequin en devant de scène et prouvent avec talent que les ficelles ne sont tirées par personne d’autre !

 

 

Photo Guadal Tejaz Photo Guadal Tejaz Photo Guadal Tejaz Photo Guadal Tejaz Photo Guadal Tejaz Photo Guadal Tejaz Photo Guadal Tejaz
@Titouan Massé

GUADAL TEJAZ

Féru de culture mésoaméricaine, le quatuor rennais a décanté son garage rock psychédélique pour ne garder sur un deuxième album à venir en 2022 qu’un puissant précipité krautrock au goût de mezcal.

Lourd, intense, tranchant, traversé de larsens et de bourdons électriques, son post-punk aux effluves toxiques se débat dans une boue noise sombre, bilieuse et inquiétante. Au milieu de cette messe noire et crasseuse, ordonnée par le duo basse-batterie, émerge la voix violemment habitée du chanteur et guitariste Morgan.

Le groupe nous dévoile sa recette du Chili Con Carnage pour 4 personnes : • 500g de krautrock
• 200g de bruits
• un bon punk émincé

• 175g de fuzz pelée au naturel
• 66 c.a.c de sauce Guadal (muy picoso!)
Il suffit ensuite de faire revenir le tout dans beaucoup de gras, de saupoudrer de peyotl et c’est prêt !