OUVERTURE QUAI M #2

CABADZI + HUBERT LENOIR + CLAPTRAP + DEWAERE + DOMBRANCE + ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP
Visuel ouverture Quai M Visuel ouverture Quai M Visuel ouverture Quai M Visuel ouverture Quai M Visuel ouverture Quai M Visuel ouverture Quai M Visuel ouverture Quai M
Le Jardin Graphique
Production : Quai M
QUAI M, Quai M
PHOTO CABADZI PHOTO CABADZI PHOTO CABADZI PHOTO CABADZI PHOTO CABADZI PHOTO CABADZI PHOTO CABADZI
Germain Herriau 

CABADZI

Après leur collaboration inattendue avec le réalisateur Bertrand Blier, le duo CABADZI revient cette année avec un 4e album : BURRHUS.

Le titre fait référence a une expérience bien connue, la théorie de Skinner, qui démontre l’importance de la récompense aléatoire dans le phénomène d’addiction. Toutes les applications en ligne de jeux et de réseaux sociaux ont recours à ce biais comportemental.

En 16 titres, BURRHUS marque le retour de CABADZI à une écriture rap, aussi noire que comique, et raconte cette addiction aux réseaux, donc au paraître, à la narration de soi même dans le monde virtuel, devenue indispensable à la vie réelle.

Le flow y est plus ciselé, plus contemporain, un ton aussi souriant que désabusé qui prend toute son ampleur sur une musique aux forts accents Hip-Hop, à la fois moderne et épurée.

L’ensemble des clips, photos de presse, scénographie live de BURRHUS s’organisent autour des slogans de cette vraie/fausse marque, à mi chemin entre Black Mirror et Le Meilleur des Mondes.

SI VOUS AIMEZ : GAEL FAYE / ODEZENNE / SAUL WILLIAMS

hubert-lenoir.jpg hubert-lenoir.jpg hubert-lenoir.jpg hubert-lenoir.jpg hubert-lenoir.jpg hubert-lenoir.jpg hubert-lenoir.jpg

HUBERT LENOIR

Hubert [Lenoir] est un chanteur, compositeur, producteur, acteur, promeneur de chien et fleuriste québecquois qui refuse les étiquettes et préfère évoluer au-delà des codes.

Album expérimental en 4 parties, PICTURA DE IPSE : Musique directe, sorti en septembre, est un voyage qui traite d’aliénation, d’identité sexuelle, de vulnérabilité, de célébrité, de rejet social et émotionnel. Hubert a écrit les paroles rapidement sans trop réfléchir, en se basant d’abord sur ses conversations enregistrées en cachette avec ses ami.es.

Sans pareil, PICTURA DE IPSE : Musique directe est une véritable aventure musicale et narrative, une œuvre ambitieuse où se mélangent les sonorités pop, R&B, field recording, jazz, où on retrouve aussi des élans de musique actuelle, d’électro funk et de noise rock qui donnent un album sans filtre, multifacettes et qui reste ergonomique. Un album pop qui change brusquement de direction sans prévenir, comme ton feed sur Tiktok, comme le cerveau TDAH d’Hubert, comme la vie en général.

SI VOUS AIMEZ : MAC DEMARCO / PRINCE / KANYE WEST

Photo Claptrap Photo Claptrap Photo Claptrap Photo Claptrap Photo Claptrap Photo Claptrap Photo Claptrap

CLAPTRAP

Au départ les chansons de Claptrap sont comme un esprit vagabond avec des doigts qui glissent entre deux cordes rouillées sans but précis. Des bribes de rien du tout font leur apparition : une clémentine, quelques grains de sable, un téléphone à cadran... Mots, sons, images apparaissent et restent sans fondements aucun.

Originellement conçus par Eric Pasquereau, ces chansons ont été savamment décomposées, déformées, travesties puis recomposées avec Julien Chevalier, Paul Loiseau et Vincent Robert. Claptrap a imaginé un instrumentarium non-orthodoxe, pont entre une pratique ancestrale (mandoline, guitare classique, percussions...) et une chimère futuriste (synthétiseurs modulaires, boîtes à rythmes, électronique...). Un petit orchestre bastringue electro-acoustique comme un rempart à la vacuité.

Si le groupe avait dans un coin de la tête les expériences équilibristes de Franco Battiato, d'Arto Lindsay ou d’Haruomi Hosono, il reste malgré tout très difficile de rattacher les musiques de Claptrap à ces quelques références tant chaque chanson avance comme un théâtre où une pièce se déroule sur le monde dans sa déroutante présence et diversité.

SI VOUS AIMEZ : ARTO LINDSAY / GABLÉ / ARTO LINDSAY

dewaere_-_by_roland_tisserand_-_4web.jpg dewaere_-_by_roland_tisserand_-_4web.jpg dewaere_-_by_roland_tisserand_-_4web.jpg dewaere_-_by_roland_tisserand_-_4web.jpg dewaere_-_by_roland_tisserand_-_4web.jpg dewaere_-_by_roland_tisserand_-_4web.jpg dewaere_-_by_roland_tisserand_-_4web.jpg
Roland Tisserand

DEWAERE

DEWAERE est un groupe de noise punk français, formé en 2017, avec à sa tête l’incroyable Maxwell Farrington, Julien Henry à la guitare, Marc Aumont à la basse & Franck Richard à la batterie. Le groupe enregistre un album à l'été 2018 qui sort sur les labels allemand Phantom Records & français Bigoût records.

Si vous deviez vivre vos dernières heures en slip au milieu de décombres, flânant au bord d’une piscine miraculeusement intacte, Slot Logic de DEWAERE serait la BO parfaite de votre court-métrage péri-mortem. Entre guitares vinaigre et drums MG-42, les hits noise rock malades du groupe s’écoutent comme on s’apprête à lancer sa première grenade : le coeur battant, prêt à bondir.

Après une tournée mêlant clubs, squats et festivals, le groupe se penche en 2020 sur l’écriture du successeur de Slot Logic avec un objectif en tête : fournir une suite logique, toujours aussi jouissive mais à la force mélodique appuyée. What is pop music anyway? sort donc au printemps 2022 sur le label À Tant Rêver du roi avec pour unique changement, l’arrivée de Franck Richard derrière les fûts. Composé avec une folle envie de réunir pyramides aux harmonies lumineuses et monceaux de ferraille noise, ce second disque promet lives incandescents et rixes d’amour, embrassades pop et furies punk.

SI VOUS AIMEZ : FRANZ FERDINAND / FOALS / ARTIC MONKEYS

Photo DOMBRANCE Photo DOMBRANCE Photo DOMBRANCE Photo DOMBRANCE Photo DOMBRANCE Photo DOMBRANCE Photo DOMBRANCE
Ben Pi

DOMBRANCE

Armé de son canon à confettis et de sa plus belle moustache, il a retourné sa cuisine, sa salle-de-bain et la chambre des enfants pendant le confinement... fait rimer politique et clubbing depuis son passage aux Trans Musicales de Rennes en 2018, Dombrance, l’homme qui poursuit son projet electoralo-musical fou : Pour Une France qui Danse !

orchestretoutpuissantmarcelduchamp20210925bd-3.jpg orchestretoutpuissantmarcelduchamp20210925bd-3.jpg orchestretoutpuissantmarcelduchamp20210925bd-3.jpg orchestretoutpuissantmarcelduchamp20210925bd-3.jpg orchestretoutpuissantmarcelduchamp20210925bd-3.jpg orchestretoutpuissantmarcelduchamp20210925bd-3.jpg orchestretoutpuissantmarcelduchamp20210925bd-3.jpg
G. Fauveau

ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP

Fondé en 2006 par Vincent Bertholet (Hyperculte), l’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp est un projet d’envergure. Pensé comme un véritable orchestre de douze musicien.nes, l’ensemble a écumé les scènes d’Europe pour démontrer que la formule « plus on est de fous, plus on rit » n’a jamais été aussi vraie que sur scène.

Que ce soit dans des festivals prestigieux comme Jazz à la Vilette, ou sur les quatre albums sortis depuis son lancement, le groupe fait preuve d’une incroyable fluidité. L’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp (titre malicieux en hommage croisé aux groupes traditionnels africains et à Marcel Duchamp, l'un des plus grands dynamiteurs de l'art du 20e siècle) épouse les formes de ses musicien.nes tout en les poussant dans leur retranchement. En ressort un son puissant, expérimental, instable et terriblement vivant, organique.

Transcendantale, presque rituelle, la musique se voit couplée à des textes puissants, déclamés en rage contre un monde qui part en lambeaux.